Les Indes Galantes, 2018

Vidéo HD –  couleur – 6 min

Production 3e Scène, Opéra National de Paris – Les Films Pelleas

Courtesy de l’artiste, de la galerie Eva Hober (FR) et de la galerie Reinhard Hauff (DE)

 

 

PRIX UNIFRANCE DU COURT MÉTRAGE – FESTIVAL DE CANNES – FRANCE – 2018

PRIX DU PUBLIC – FESTIVAL INTERNATIONAL DU COURT MÉTRAGE – CLERMONT FERRAND -FRANCE – 2018


Les Indes Galantes, est un opéra-ballet créé par Jean Philippe Rameau en 1735. Il a été inspiré par l’une des danses amérindiennes tribales de Louisiane interprétées par le chef des Metchigaema, à Paris en 1723.
Clément Cogitore adapte une courte partie du ballet en mobilisant un groupe de danseurs Krump, une forme d’art né dans le ghetto noir de Los Angeles dans les années 1990. Dans l’atmosphère violente des émeutes déclenchées par la mort de Rodney King et de la répression policière brutale qui s’en suit, de jeunes danseurs ont commencé à exprimer par le Krump les violentes tensions à l’oeuvre dans le corps physique, social et politique. Entre la danse tribale exécutée à Paris en 1723 et les danseurs de Krump d’aujourd’hui se produit comme un court circuit dans l’histoire des peuples et des formes, ou il s’agirait avant tout de raconter, comme dans l’intrigue des Indes Galantes, l’histoire de jeunes gens dansant au-dessus d’un volcan.